Toutes les communes flamandes sont aujourd'hui confrontées à des problèmes de surcharge administrative et de mobilité lors de déménagement, de chantiers, d'événements ou encore de travaux. Grâce au 'CSR Openbaar Domein', cela appartiendra bientôt au passé.


Cipal Schaubroeck, leader du marché des applications softwares pour les autorités locales et Rombit, expert des smart cities ont décidé de collaborer. Et le premier résultat de la réunion de ces expertises est un produit de gestion pour les cas d'occupation du domaine public. 


Bart Van Delm (Rombit) et Kristof Alexander (Cipal Schaubroeck)

Bart Van Delm, Business Unit Manager bij Rombit explique : “CSR Openbaar Domein est une solution en ligne intuitive. Elle rend plus facile pour le citoyen la demande d'autorisation. A Anvers, ville-pilote, le nombre de demandes a triplé en un an. Et les rentrées pour la ville ont aussi augmenté en parallèle. Dans le même temps, le processus administratif s'est fortement simplifié". 
Kristof Alexander, Business Development Manager chez Cipal Schaubroeck, enchaîne : “les employés communaux approuvent les demandes en un clic. Les événements plus importants sont aussi concernés. L'on dispose donc en toutes circonstances d'un aperçu cartographique exact de toutes les occupations du domaine public, et toutes sont dès lors conformes au regard des obligations flamandes du GIPOD”.  

En plus de la gestion de demandes, CSR Openbaar Domein propose bien d'autres fonctionnalités : applications mobiles, signature électronique d'autorisations, plans de déviation lors de travaux ou événements importants, planning routier et de travaux pour le placement de signalisation, gestion de stock pour le matériel communal et même panneaux intelligents pour l'interdiction de stationnement.


Grâce à leur solution, Schaubroeck et Rombit, deux entreprises membres d'Agoria, offrent une réponse à un problème majeur pour les 308 communes flamandes, à savoir l'occupation du domaine public lors par exemple de déménagements, de travaux ou de chantiers publics, laquelle est une source de désagréments en termes d'administration et de mobilité. Par ailleurs, les autorités flamandes obligent les villes et communes dès le 1er juillet 2018 à mentionner dans la banque de données centrale GIPOD toute occupation du domaine public.

“Les capacités de Cipal Schaubroeck et l'approche innovante de Rombit collent parfaitement ensemble. Nous pouvons dès lors garantir la création de solutions simples, conviviales et tournées vers le futur. De nouveaux projets sont d'ailleurs déjà dans le pipline", conclut Evert Bulcke, CMO de Rombit.

www.cipalschaubroeck.be en www.rombit.be